10 incontournables pour bien vieillir chez soi

admin

Bien vieillir chez soi est le souhait de chaque individu qui souhaite vivre pleinement et sereinement sa retraite. Pour rester le plus longtemps possible à son domicile, certaines mesures sont à prendre en compte, une organisation quotidienne est à mettre en place afin de vous protéger ou de protéger vos proches âgés.

Pour vous accompagner à appréhender au mieux cette nouvelle étape de la vie, voici quelques conseils à prendre en compte pour favoriser un maintien durable à domicile.

 

1. Aménager son lieu de vie

Avec l’âge, les modes de vie évoluent, le logement et son environnement ne sont parfois plus adaptés aux besoins du senior (ex : maison comprenant plusieurs niveaux, salle de bain non adaptée, espaces encombrés par de nombreux objets…). Certaines questions sont à se poser pour savoir si votre logement est suffisamment adapté à vos besoins.

  • Si vous résidez dans un pavillon
    • Votre maison est-elle facilement accessible depuis la voie publique ? Escaliers, pente, chemin escarpé.
    • Votre maison est-elle de plain-pied ou comporte-t-elle les principales pièces aux rez-de-chaussée ? Cuisine, sanitaires, salle d’eau et chambre ?
  • Si vous résidez en appartement
    • Votre appartement est-il en rez-de-chaussée ou accessible grâce à un ascenseur ?
    • Les parties communes et l’environnement de votre résidence sont-ils adaptés à vos besoins ? facilement accessible depuis la voie publique, même chose pour le stationnement.

Plus globalement, d’autres critères importants sont à prendre en compte au sein même de votre logement (composition des éléments de la salle de bain, présence d’objets pouvant présenter un risque pour le senior…). Pour les identifier, il est possible de faire appel à un ergothérapeute qui fera un audit du logement.

2. Emménager dans un logement adapté aux seniors

Si le logement principal de la personne âgée n’est plus adapté à ses besoins ainsi qu’à ses capacités physiques, il existe des logements adaptés pour les seniors. Ces logements peuvent être des appartements ou des petits pavillons, ils sont non médicalisés et permettent aux seniors de se sentir toujours chez eux, avec leurs meubles, mais dans un environnement qui offre de nombreux services (ex : bibliothèque, espace laverie, salon de coiffure…).

3. Maintenir une activité physique régulière

Pratiquer une activité physique régulière adaptée à ses capacités physiques est essentiel pour la santé, pour favoriser l’autonomie du senior et garder la forme. Quelque soit votre âge, il est indispensable de lutter contre la sédentarité qui peut être à l’origine de troubles pouvant avoir un impact sur le bien-être physique et mental.

La marche à pied est l’activité préférée des seniors, celle-ci peut se faire seule ou en groupe, ce qui permet également de maintenir un lien social. D’autres activités, plus douces pour le corps peuvent aussi être pratiquées dans le but de soigner ou soulager des douleurs articulaires par exemple.

Pour en savoir plus sur les différentes activités possibles et adaptées aux personnes âgées, rendez-vous sur cet article.

4. Maintenir une alimentation saine et régulière

Les besoins nutritionnels chez les personnes âgées changent mais ne diminuent pas. Garder une bonne alimentation est extrêmement important pour l’organisme et permet d’augmenter ou en tout cas de maintenir ses défenses immunitaires pour éviter un affaiblissement général qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour la santé.

De nombreuses personnes âgées peuvent souffrir d’un manque d’appétit, lié aussi à un manque d’activité, d’une routine quotidienne. Il convient donc pour l’entourage proche de veiller à ce que la prise des repas soit réalisée en quantité suffisante et de manière régulière. Si ce n’est pas le cas, quelques solutions peuvent être envisagées pour pallier à ce problème de dénutrition, pour en savoir plusieurs, rendez-vous sur cet article.

 

5. Maintenir un lien social (Famille, amis, voisins)

Avec l’expansion des nouvelles technologies avec lesquelles les seniors sont de plus en plus à l’aise, le maintien du lien social est désormais plus facile. Téléphone mobile, application de messagerie instantanée et de visio, les seniors se sentent moins seuls et plus proches de leur entourage.

Malgré cela, de nombreux seniors souffrent d’isolement, lié à la perte d’un conjoint ou encore à l’éloignement de la famille. C’est pourquoi il est important de conserver ou de se lancer dans des activités sociales, culturelles, en dehors du domicile afin de faire des rencontres et de favoriser le partage. Le contact régulier contribue à l’amélioration du moral, ce qui aura forcément un impact positif sur l’état de santé général.

 

6. Stimuler son esprit

Les retraités d’aujourd’hui sont majoritairement plus enclins à profiter des loisirs qui s’offrent à eux, à cultiver les liens sociaux avec leur famille, leurs amis, leur voisins… Par exemple, participer à des ateliers de loisirs créatifs tels que la couture, le tricot, la peinture ou même faire du jardinage et du bricolage permet de stimuler son cerveau et de garder une activité régulière. De plus, ces activités peuvent se pratiquer seules à domicile ou bien en groupe dans des clubs dédiés aux seniors par exemple.

Stimuler son esprit est très important pour le senior et ce à tout point de vue. Le senior s’impose une routine quotidienne, très importante pour le sommeil, l’appétit, le moral général.

 

7. Être observant

Être observant, que ce soit pour un jeune actif ou pour un retraité est tout aussi important. Une bonne observance, c’est prendre ses médicaments dans les conditions indiquées par le médecin, c’est-à-dire la bonne dose, du bon médicament et au bon moment.

Plus on avance dans l’âge, plus on est confrontés à des problèmes de santé avec notamment la survenue de pathologies chroniques (ex : hypertension artérielle, arthrose…) ou de maladie (Alzheimer par exemple) qui sont particulièrement impactées par l’observance. Les conséquences de la non-observances peuvent avoir de graves répercussions pour la santé du senior, il convient donc de respecter au mieux son traitement.

Pour cela il existe de nombreuses solutions pour favoriser la prise médicamenteuse (ex : piluliers manuel ou électronique).

 

8. Faire intervenir une aide à domicile

Une aide humaine peut parfois être envisagée dès lors que des premiers signes de perte d’autonomie sont identifiés par l’entourage ou même un professionnel de santé.

Il peut s’agir d’une aide ponctuelle pour la réalisation de tâches ménagères (repassage, ménage, courses) ou d’une aide quotidienne pour la réalisation de la toilette, l’aide à l’habillement, de la préparation des repas…

Pour en savoir plus sur le recours à une aide à domicile, rendez-vous sur cet article.

 

9. Se renseigner sur les différentes aides financières

Dès lors qu’une personne fait appel à une aide à domicile, une auxiliaire de vie ou bien à un service de téléassistance, il convient au préalable de se renseigner sur les solutions proposées par votre commune ou le conseil départementale et sur les aides allouées avant de faire son choix. Selon votre situation financière, il est possible de prétendre à plusieurs aides (par exemple l’APA, l’Allocation personnalisée Autonomie ainsi que d’un crédit d’impôt si vous souscrivez auprès d’un prestataire agrée « service à la personne »).

Pour en savoir plus sur les différentes aides attribuées dans le cadre du maintien à domicile, cliquez-ici.

 

10. Installer un dispositif de téléassistance

La mise en place d’un service de téléassistance peut être un bon complément à l’aide humaine. Ce service permet de veiller sur le senior lorsqu’il vit seul à son domicile et peut agir en cas de problème. Différentes solutions de téléassistance existent aujourd’hui sur le marché que vous pouvez découvrir ici, et sont généralement reliées à un centre d’écoute disponible 24h/24 et 7j/7.

Ce service, généralement souhaité par l’entourage, leur permet d’être rassuré à l’idée de savoir leur proche en sécurité. Certaines solutions intègrent également une application mobile permettant un suivi quotidien et à distance de leur aîné.

Articles connexes
  • Le saviez-vous ? Les services de téléassistance sont éligibles au crédit d’impôt. Lire l'article
  • Plan antichute des personnes âgées Lire l'article
  • Placement en maison de retraite, que faire en cas de refus du senior ? Lire l'article
  • Seniors : quelles résolutions prendre pour cette nouvelle année ? Lire l'article
  • Rompre l’isolement des personnes âgées, quelles solutions ? Lire l'article
  • Protection des données, sécurité des systèmes de téléassistance Lire l'article
  • Que faire quand votre proche refuse la téléassistance ? Lire l'article
  • Journée Nationale des Aidant.e.s, quels sont les enjeux ? Lire l'article
  • Comment prévenir les chutes chez les personnes âgées ? Lire l'article
  • Application NOVIAcare : comment l’utiliser et quels sont les bénéfices ? Lire l'article
  • Bracelet de téléassistance pour seniors : avantages et inconvénients Lire l'article
  • L’impact de la COVID-19 sur les seniors Lire l'article
  • [COMMUNIQUÉ DE PRESSE] NOVIAcare équipe la nouvelle résidence senior conçue par Polylogis dans la commune des Pavillons-Sous-Bois (93) Lire l'article
  • [ Interview ] Autonomie et maintien à domicile des personnes âgées, quel est le rôle de l’ergothérapeute ? Lire l'article
  • [VIDÉO] Découvrez la solution de maintien à domicile NOVIAcare Lire l'article
  • L’importance du rôle du pharmacien dans le maintien à domicile des seniors Lire l'article
  • Quelles aides financières pour l’installation d’une solution de téléassistance à domicile ? Lire l'article
  • Quelles solutions pour favoriser l’aide à la toilette et à l’hygiène des seniors à domicile ? Lire l'article
  • Résidence senior ou maintien à domicile : que choisir ? Lire l'article
  • L’impact d’un mauvais sommeil chez les seniors Lire l'article
  • Confinement : les avantages de la téléassistance pour veiller sur nos ainés Lire l'article
  • L’importance de l’alimentation pour préserver l’autonomie des seniors Lire l'article
  • Quelles solutions pour éviter la perte d’autonomie liée à l’activité, chez les seniors ? Lire l'article
  • Quelles sont les innovations en matière de bien vieillir ? Lire l'article
  • Comment bien choisir sa solution de téléassistance ? Lire l'article
  • Le recours à une aide à domicile en cas en de perte d’autonomie Lire l'article
  • Pourquoi faire appel à une solution de téléassistance pour les personnes âgées ? Lire l'article
  • La déshydratation en 5 questions chez les personnes âgées Lire l'article
  • Téléassistance des personnes âgées : comparatif des solutions existantes Lire l'article
  • L’importance des exercices pour les personnes âgées Lire l'article
  • La pédagogie Maria Montessori appliquée aux plus âgés Lire l'article
  • Comment faire accepter une aide pour ses proches ? Lire l'article
Je suis intéressé(e)
Pour moi ou pour un proche
Être recontacté